6 AC

Cours complet, et vérifier
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire de l'art : Néoimpressionisme, Artiste Précurseur 20e, Fauvisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max



Messages : 96
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Histoire de l'art : Néoimpressionisme, Artiste Précurseur 20e, Fauvisme   Lun 13 Oct - 22:26

Hello les p'tits croupions, en cette soirée je viens vous conter une petite histoire avant de faire votre p'tit dodo.

Il était une fois....


Le Néoimpressionisme : Seurat

Commence en 1886. Pour les néo, le problème c'est la dissolution des formes et des couleurs. L'oeil fera le mélange obtique.

George Seurat va adopter la démarche impressionniste. Il aime les loisirs populair, représente l'instantané

Ses oeuvres :
- "Lille à la grande jatte" : statisme, forme géo, dimension sociale, synthétise le dessin, discipline de la lumière, "pointillisme" qui aide pour l'ombre.
=> recherche : contraste simultané, mélange obtique, étude de la valeur expressive atribuer aux direction des lignes.
- Poseuse de profile 1886
- Poseuse de dos 1886
- Le crotoy : calme, harmonie, ligne qui descend = tristesse
- La parade de cirque

Seurat cherche la discipline, l'intelectuel. Il rejette l'intuitif, veux de l'organisation. Se tourne vers la sciences et l'étude de la composition. Mouvement en rupture avec le passé, nouvelle manière de penser. Sont but = projection de la forme mentale : amorce du cubisme, aboutit à l'abstrait.

=> Loisirs populaire, instantané, statisme, synthéthise le dessin, pointillisme, discipline de la lumière.



Artiste précurseur du 20e siècle : Sésane, Van Gogh, Gaugin

Paul Sésane (1839-1906), appartient premièrement aux impressionistes, intérêt pour les contraste simultané et contraste en plein aire.
Né à Aix en provence, , étudie avec Emile Zola. Echecs au Bozar de Paris, découvre Courbet,Manet, au salon des refusés. Echecs ai Bozar donc va à l'académie Suisse à Paris car no exam d'entrée.

Ses oeuvres :
Vase bleu : contour marqué
Pêche et poire : ne supporte pas que la lumière anéantisse la forme, veux restructuré l'espace par un jeux de facette, de volume et de différents angles de vue.
Golfe de Marseille : Donne du relief à une surface plane.

Les grand(e)s Baigneu(ses)rs : volonté de reconstruire le réelle par intelligence après uen analyse, forme géométrique comme si c'était des modules de couleurs.

=> impressionisme, contrastes, relief+ volume (différents angles de vue)

Vincent Van Gogh : artiste tourmenté, échecs toute sa vie, solitaire. (en gros, pasque bon, on va pas énuméré ses échecs...)

Ses oeuvres :
- les mangeurs de P. de Terre : contexte sociale, caricature, clair obscure.

Découvre l'expressionisme ; stop le clair obscure, touche plus rapide.

- les semeurs : couleurs agressives, violente
- chambre / bar : perspective trompé volontairement (moment de folie/lucidité)

Il va s'écarter du réelle, de la représentation traditionnel en simplifiant les formes. S'éloigne de la perspective illusioniste et rapproche le colorisme éclatant. Exprime les forces, sussite un rythme avec de forts empâtement.

=> contexte sociale, clair obscure, expressionisme, touche rapide avec empâtement, forme simplifié, colorisme éclatant, force de la nature (+ rythme)

Paul Gaugin devient orphelin tôt. A un tuteur. Collectionne les peinture impressioniste, va se mettre à la peinture en déformant le réel en fonction de ce qu'il ressent. Il travail les aplats (supprime les profondeurs). Art statique. Il veut transgresser la subjectivité et la raison.
Invente le "Cloisonisme" = couleur indépendante de la nature.

=> désir de donné une dimension spirituel, veux un sens archaïque (d'où Thaïtti), forme simplifié, visage impassible, sans profondeur ni perspective. Paysage décoratif.


Ces artistes vont permettre de s'approcher de la peinture moderne :
- explosion de la couleur qui amène au fauve
- recherche d'un ordre ds la compo -> cubisme
- force de l'expression
- droit d'inventer des formes n'ayant aucun rapport avec le monde extérieur, et d'y introduire uen signification intellectuel.


Le Fauvisme : Matisse

Henry Matisse : l'art exprime le côté dramatique de la vie. Pas pour Matisse. Exprimer les sentiments, heurter les habitudes, rejeter les convenances.
Le therme fauvisme vient d'une critique d'art (... ?)
Le fauvisme rejette l'ombre, le modelé, va exalter leur ton. REcherche de l'intensité maximum (utilisation de cerne (noir) et d'anti-cerne (blanc))



Bonne nuit les p'tis croupious !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de l'art : Néoimpressionisme, Artiste Précurseur 20e, Fauvisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manuel d'histoire : chrétiens intolérants, Saint-Louis précurseur des nazis
» Préhistoire et art contemporain
» Les gueules cassées en histoire des arts.
» Histoire des Arts - BILAN
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 AC :: Résumé-
Sauter vers: